L' asmr on vous dit tout !

Chaque jour, nous faisons face à de nombreux défis et à des pressions dans divers domaines de notre vie. Que ce soit en famille, entre amis ou dans le milieu professionnel, il existe en permanence des situations dans notre environnement qui nous pèsent et nous angoissent 🙁
Le stress, l’anxiété et l’insomnie, les troubles du sommeil sont-ils devenus votre quotidien? Il existe peut-être encore une solution que vous n’avez pas encore exploitée…Son nom l’ASMR….L’AS quoi ? Pas de panique ! On va vous expliquer tout cela!

Dans cet article, vous apprendrez tous les détails relatifs à cette discipline. Une fois que vous aurez appréhendé son univers, je vous donnerai des exemples concrets afin d’en tirer le maximum de bénéfices ;).
Elle est pas belle la vie 😉 Si vous en aviez déjà entendu parler ou que vous l’avez essayé sans succès, vous êtes au bon endroit pour reprendre les choses depuis le début ;).On reste zen et on y va…Alors let’s go….

Depuis l’origine :

L’ASMR est l’acronyme de « Autonomous Sensory Meridian Response » traduit par réponse autonome sensorielle culminante. Concrètement c’est une technique de relaxation et de stimulation mettant en éveil vos sens. Quoi ? Ok je développe…L’ASMR représente la réponse autonome de nos méridiens sensoriels.
Le terme autonome fait référence à la réaction propre à chaque individu face à un stimuli visuel, auditif, olfactif ou cognitif.

Historiquement si cette méthode a toujours existé, elle aurait été baptisée vers la fin des années 2000 par l’Américaine Jennifer Allen.
Popularisée en 2008 aux États-Unis, elle est venue se répandre progressivement en Europe et dans les autres coins du globe sous l’impulsion des réseaux sociaux. 

L’ASMR est, dans la pratique, une méthode qui s’apparente à de l’hypnose !

L’ASMR est, dans la pratique, une méthode qui s’apparente à l’hypnose, elle est stimulée pendant des moments d’attention positive (le contexte) couplée à une voix, un touché, un son et/ou un mouvement doux (les déclencheurs).

C’est ce que les puristes appellent “l’extase sensorielle” qui se traduit dans son sens le plus large et le plus populaire “de la version auditive” par des chuchotements, des ronronnements, des tapotements et des clapotis. Ce sont des sons précis qui déclenchent et procurent du bien-être chez les pratiquants.
Ces sons viennent caresser votre inconscient et conduisent lentement et délicatement votre corps et votre esprit vers un calme profond et une évasion certaine.

Le degré de bien être est propre à chacun en fonction de sa sensibilité face à certain stimuli…Ainsi, lorsque vous vous sentez épuisé, anxieux ou fatigué, l’ASMR vient agir comme un moyen de détente avec un fort pouvoir relaxant, dans l’esprit d’une méditation guidée.

Le contexte :

Le contexte : il est primordial de préparer le terrain avant d’expérimenter l’ASMR.
Vous devez vous sentir en sécurité et être dans une position confortable, pour pouvoir profiter pleinement de cette expérience et en tirer tous les bienfaits.

Les déclencheurs :

Les déclencheurs : Il existe 3 grands déclencheurs :

  1. Visuel / Observer : voir les mouvements doux et les expressions faciales aimables de quelqu’un. Les exemples incluent quelqu’un qui vous regarde avec bienveillance, ainsi que, regarder les mains de quelqu’un déballer un objet, regarder quelqu’un dessiner une image ou créer une peinture .
  2. Auditif / Entendre : Les sons à faible volume de la voix d’une personne, les chuchotements, la parole douce, les tapotements, les plis, les égratignures et les brossages.
  3. Tactile / Toucher : Toucher légèrement les cheveux, la main, le bras ou le dos de quelqu’un ou lors d’une séance chez le coiffeur.
L’ASMR est, dans la pratique, une méthode qui s’apparente à de l’hypnose

Cette méthode peut provoquer des sensations qui peuvent être classées en deux catégories, à savoir :
1- Les sensations physiques (ce que vous ressentez): picotements légers et agréables, étincelles, flou ou vagues de relaxation dans la tête, le cou, la colonne vertébrale et dans le reste du corps.
2- Les sensations psychologiques (comment vous vous sentez):  sentiments profonds et apaisants de relaxation, de calme, de confort, de tranquillité, de repos ou de somnolence.

La mise en condition et optimiser le contexte : 

Comme évoqué plus haut, pour profiter pleinement et de la meilleure manière des effets de l’ASMR, il est conseillé d’écouter (dans sa version auditive) une séance ASMR les yeux fermées, assis en bonne posture les pieds ancré au sol comme pour méditer, ou coucher dans un environnement apaisant avec un éclairage tamisé.Je vous conseillerai plutôt de la pratiquer au moment du couché afin d’y retirer un maximum de bien-faits !..Le subconscient est également plus réceptif à ce moment de la journée…Si vous voulez en savoir plus sur le subconscient 🙂

La mise en condition est primordiale, pour se mettre dans une situation optimum et vous aider à mettre en ébulition et éveiller tous vos sens!
Aborder cette pratique avec sérieux vous permettra de bénéficier pleinement de ces bienfaits.

Augmenter votre plaisir, en combinant vos sens :

La réponse sensorielle autonome culminante se déclenche dans sa version la plus puissante grâce à la combinaison de plusieurs sens ; auditif et visuel dans l’exemple. Cet réponse appaissante se caractérise par des sensations de chatouillements au niveau de la tête, qui parcourent ensuite la nuque, le dos, les épaules et les bras. Chez certains individus (en fonction de leurs sensibilités), ces sensations peuvent s’étendre jusqu’à dans les jambes.
L’intensité sensorielle sera proportionnelle à l’intensité des stimuli (propre à chacun) et surtout de la mise en condition ! Donc Relax…!

Dans sa phase optimale, ces stimuli vont sécréter de la dopamine (hormone du bonheur) et réveiller le circuit du plaisir.

Il peut constituer un véritable remède contre l’anxiété pour les uns et contre les insomnies pour les autres 😉 Prêt pour passer une bonne nuit 😉 Vous devez être à l’affut du son qui va réveiller vos sens 😉

Les asmrtists les jongleurs de vos sens..

Les artistes chargés de créer des contenus ASMR s’appellent des ASMRTISTS. Leur but est de reproduire des sons (dans la version auditive la plus populaires) afin de déclencher votre ASMR. Ces artistes pour la plupart se servent souvent d’un micro hautement sensible pour retranscrire au mieux les sensations sonores ou en utilisant des sons bi-directionnels, pour vous accompagner dans votre relâchement. Si cela vous intéresse trouvez le micro le plus utilisé dans ce domaine 😉

Envie de devenir un ASMRTISTS 🙂

Les objets les plus couramment utilisés dans cette discipline sont des bols en bois, en porcelaine ou en plastique, des brosses à cheveux, ou tout autre objet qui émet également un son agréable. L’écoute régulière des ASMR favorise la détente, le sommeil, et votre état de relaxation 😉 Fini les angoisses… 

Oui aux bienfaits 🙂

De tout ce qui précède, il est clair pour nous que les personnes adictes des vidéos d’ASMR recherchons généralement à l’image du yoga et de la méditation, un remêde contre le stress et faciliter l’endormissement. La gestion du stress est pour beaucoup un combat au quotidien 😉

Les effets de l’ASMR sont, selon les témoignages, très bénéfiques et assez nombreux.
En voici donc quelques-uns :

– La détente ; l’antistress, l’amélioration de la concentration, la relaxation, le repos et l’amélioration du sommeil. 

 – L’orgasme cérébral soulagerait également les douleurs chroniques. Les participants ou pratiquants qui souffrent de douleurs chroniques ont indiqué dans plusieurs études que leur inconfort avait diminué après une séance de relaxation d’ASMR et les effets ce seraient prolongés sur plusieurs heures. 

-Les effets antidépresseurs et antidouleur des séances d’ASMR s’expliquent par la sécrétion d’endorphine (hormones de plaisir).

– D’autres y ont recours plusieurs fois pour décompresser en milieu de journée et évacuer le stress accumulé. Certains par contre l’apprécient pour se concentrer et travailler pendant un long moment sans se laisser distraire par un élément extérieur. 

Halte au stress !

L’écoute de sons agréables pendant les séances d’ASMR favorise l’endormissement. L’ASMR peut diminuer considérablement le niveau de stress et vous plonger dans une détente profonde. En plus de calmer le stress, l’ASMR permet dans le cadre d’une pratique régulière d’améliorer la qualité de votre sommeil.

Oui au plaisir ;))

La pratique de l’ASMR déclenche chez ceux qui l’expérimentent des sensations plaisantes et de sérénité.  Lorsque vous focalisez votre pensée sur un objet, un son, un bruit ou sur une musique inspirante, cela crée en vous un sentiment de plaisir qui entraîne la sécrétion de plusieurs hormones dans l’organisme notamment la dopamine (hormone du bonheur) et la sérotonine un neurotransmetteur que l’on retrouve dans les antidépresseurs. 

Les preuves scientifiques !

Les premières études scientifiques sur l’ASMR ont pu démontrer les bienfaits de cette discipline sur la santé et sur la gestion du stress !

Giulia Poerio de l’Université de Sheffield au Royaume-Uni à mener une étude courant 2018 sur cette discipline. Ces résultats indiquent que l’ASMR est une expérience fiable et physiologiquement enracinée qui pourrait avoir d’énormes avantages thérapeutiques sur la santé mentale et physique d’une personne.

Une seconde étude britannique menée par Nick J Davis et Emma L. Barratt en 2015 révèle que l’ASMR améliore temporairement l’humeur des personnes dépressives et que associée à la méditation de pleine conscience ou à l’hypnose, elle permettrait de réduire le niveau de stress et de ralentir l’activité cérébrale. Le bien être du corps et l’esprit 😉

Comment réaliser des vidéos et réussir son travail d’artiste !

Si vous voulez réussir votre projet vous devez faire quelque chose qui vous passionne, et faire preuve de dévotion..Partager et aider doit être votre seconde nature…

Si vous souhaitez vous lancer, voici quelques étapes qu’il ne faut respecter et les comportements qu’il faut adopter.

Pour devenir artiste ASMR ou ASMRiste ou encore Whisper, il vous faudra appréhender avant tout le mécanisme de stimulation des sens et maîtriser les déclencheurs.

Je ne saurai vous recommander pour acquérir les bases ce livre de l’excellent Florent Boullot !


Ce n’est qu’après avoir compris ces principes, que vous pourrez franchir sereinement le pas. 

CRÉER VOTRE CHAÎNE YOUTUBE :

Afin de pouvoir trouver rapidement votre cible et lui permettre de vous identifier, votre nom d’artiste ASMR doit être stratégique et réfléchi, utilisez de bons mots-clés !
À ce niveau, il faut prendre le temps de faire un bon choix. Les termes les plus utilisés dans les noms d’artistes sont bien entendus les mots « ASMR » ou « Whisper », ils vous sont fortement conseillés, en effet ils permettent de retrouver plus facilement votre chaîne et vos vidéos en effectuant des recherches ciblées.

Trouvez du bon matériels :

Votre objectif étant de reveiller les sens, la qualité de votre matériels est primordiale…Utilisez un micro de qualité est la basse de la basse….Trouvez plus bas l’intégralité du matériels nécessaire pour performer avec votre chaîne :

PRENEZ LE TEMPS DE DÉTERMINER LE CONTENU DE CHAQUE VIDÉO !

La plupart des artistes enregistrent souvent leurs vidéos au feeling. Un peu comme dans les autres vidéos YouTube, en ASMR, les idées soudaines concernant un objet de valeur, la politique, l’actualité, un achat ou une sortie récente sont des thèmes très souvent utilisés (aussi bien dans les vidéos ASMR que le role play ou la lecture de livres.) Le plus important, c’est bien entendu, d’être assez créatif et d’avoir une imagination fertile. En outre, pensez toujours à privilégier la qualité de vos travaux à la quantité et à la durée. 

Vous devez améliorer ou du moins corriger continuellement les aspects négatifs qui pourraient nuire à la qualité de votre vidéo (les bruits de fond, les excès d’ombres, la mauvaise luminosité) sans pour autant dénaturer complètement le son original de votre vidéo. 

Pour cela il existe des logiciels efficaces très utiles, plutôt faciles à manipuler et gratuits tels que « ’Audacity »

RÉFÉRENCER BIEN VOS VIDÉOS POUR BOOSTER L’AUDIENCE !

Pour que votre vidéo ait le maximum de chance possible d’être trouvée lors d’une recherche, vous devriez lui trouver un titre clair avec des mots-clés précis et spécifiques au domaine de l’ASMR. Une vidéo axée sur le tapotage et le chuchotement en français peut être intitulée << ASMR : Tapotage et chuchotement ; français>>. La communauté anglophone étant beaucoup plus développée et nombreuse, il pourra être judicieux de traduire le titre en anglais tel que <<ASMR : Tapotage et chuchotement ; francais/ ASMR : Tapping and whispering; French>>. Vous ne devriez surtout pas négliger la description et les tags. Si possible, incrustez une vignette pour éviter que la plate-forme ne la choisisse automatiquement pour vous. Il est également très important d’éviter de commettre des fautes , cela donne une mauvaise image aux visiteurs et votre travail peut être perçu comme bâclé ou négligé (surtout dans la communauté francophone.)

Pour booster vos vidéos maintenant qu’elles sont publiées, il ne vous reste plus qu’à vous armer de patience et attendre les premiers retours. Soyez toujours honnête avec vous-même et avec votre public. Essayez de publier du contenu à intervalles réguliers pour éviter des périodes creuses ou au contraire des périodes trop chargées avec des publications de nouvelles vidéos trop rapprochées les unes des autres. Enfin, si vous le souhaitez, vous pouvez attirer un public encore plus large et pourquoi pas faire découvrir l’ASMR à de nouvelles personnes en étant présent sur les différents réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Instagram, etc.).

Les différentes vidéos en ASMR :

Les vidéos ASMR sont très variées et peuvent être classées selon certaines catégories et sous-catégories. Même si le classement suivant n’est pas exhaustif, il vous permettra tout de même de comprendre et de vous rendre compte de la diversité des stimulations proposées :

Pour les séances auditives :

Il y a notamment ;

Le tapping :  c’est le tapotement des doigts et des ongles sur tout type de surface, d’objet et de matière.

Le crakling :  il représente le bruit de craquement comme celui de sachets en plastique que l’on manipule doucement ou même du papier aluminium.

Les frottements de doigts à sec ou avec des produits de soin.

Les lectures chuchotées.

Les bruits de bouches et autres sons humides : dans ce cas, certaines vidéos montrent nettement une personne en train de déguster son déjeuner.

Les « ear cleaning » ou nettoiement d’oreille : ici, dans l’artiste ASMR réalise différentes opérations directement sur le micro généralement caché dans l’oreille d’un mannequin afin de créer une variété de sons intenses.

Pour les séances visuels :

Les « show and tell » au cours desquels l’artiste ASMR montre une collection d’objets tout en chuchotant une description, une explication sur leurs usages ou une histoire personnelle.

Les techniques d’hypnose : elles sont particulièrement efficaces pour s’endormir.

Les mouvements de mains très proches de la caméra.

Les vidéos de dessin, de manipulation des cheveux, des vidéos de coloriage et de brossage 

Dans ce genre de vidéos, le plaisir éprouvé par l’auditeur est souvent lié à l’observation d’un travail bien fait, réalisé par une personne très consciencieuse et avertie. Voilà pourquoi certaines vidéos sont dites non intentionnelles : la plupart du temps, elles montrent un artisan (généralement asiatique) en train de réaliser son travail avec ordre et minutie.

Pour les jeux de roles « les Roleplay » :

En réalité, c’est souvent dans cette catégorie que les artistes ASMR sont les plus créatifs et imaginatifs. Ils s’amusent à jouer différents personnages pour le plus grand plaisir de leurs auditeurs (médecin, dessinateur, conseiller, sorcière, bonne fée, infirmière, coiffeur, esthéticienne, vendeur, etc.)  La liste n’a pas de limite vue qu’il laisse déborder leur imagination. L’avantage avec ce type de vidéo est que l’auditeur est directement impliqué dans le scénario. L’artiste s’adresse à lui et s’occupe individuellement de chaque auditeur de façon particulière. L’artiste peut être soit en train d’examiner son auditeur, soit en train de lui couper les cheveux, de lui administrer un massage ou de lui faire tout simplement un soin du visage. Bref, étant donné que le monde de l’ASMR est vaste et varié. Il est conseillé d’essayer différents types de vidéos pour trouver celles qui nous conviennent le mieux.

Relaxation ASMR et méditation guidée :

La méditation est une pratique émotionnelle et mentale qui consiste à porter son attention sur le moment présent. Il existe différentes formes de méditations, mais ici, nous parlons de la Méditation de Pleine Conscience. Lorsqu’on débute, on porte son attention sur son souffle, puis on apprend à se relier à son corps et à observer délicatement ce qui s’y passe, puis on apprend à se connecter aux sons qui nous entourent, puis progressivement à ses pensées incessantes qui passent dans notre esprit et enfin à accueillir tout cela dans une conscience ouverte en étant le réceptacle du monde et de l’environnement qui nous abrite.

Si vous voulez en savoir plus sur la méditation, retrouvez notre article :

Asmr associé à la sophrologie :

L’association de l’ASMR à la Sophrologie est extrêmement efficace. Dans l’esprit d’une relaxation guidée laissez vous guider par une méditation chuchotée. La technique consisterait donc à proposer les exercices de la Sophronisation de base en passant en revue toutes les parties du corps à l’aide de chuchotement. Cette association vous permettrait d’atteindre des points de détente maximum, en route vers une relaxation profonde.

Relaxation par les bruits 🙂

C’est le type d’ASMR le plus populaire et celui qui déclencherait le plus de stimuli. Il se caractérise par la mise en effets des sons entre des fréquences de 20 à 50 Hz, tels que les ronrons de chats (ronronthérapie) qui procurent une réelle détente pour certains. Le ronronnement des chats émettent selon les témoignages, des vibrations sonores apaisantes. Écouter ce bruit entraîne une production de sérotonine (hormone du bonheur) impliquée dans la qualité de notre humeur. Ensuite viennent le chuchotement et les bruits de bouche.

L’ASMR est une pratique qui a déjà fait ses preuves et qui continue d’en faire. Tout son intérêt réside sur le lâcher-prise….Alors prêt à passer à l’action 😉